×
Qu’est ce que le C++ et pourquoi l’utiliser ?

Qu’est ce que le C++ et pourquoi l’utiliser ?

Conseils, Emploi & Tech

Accueil > Blog > Conseils, Emploi & Tech > Qu’est ce que le C++ et pourquoi l’utiliser ?

C++ est un langage de programmation orienté objet, à la fois fiable et puissant. C++ a été créé par Bjarne Stroustrup et est apparu sur la scène en 1985. Depuis lors, le C++ est devenu un puissant langage de programmation axé sur la vitesse, l’efficacité et la polyvalence.

 

De nombreuses personnes pensent à tort que le C++ est un langage de programmation « mort » ayant peu d’applications. Ils préfèrent apprendre des plateformes et des langages de pointe comme React et Python.

 

Le C++ est un langage de programmation orienté objet (POO) (similaire à Java) qui offre aux programmeurs tous les outils dont ils ont besoin pour concevoir un programme qui suit les concepts de la POO.

 

La bibliothèque standard de modèles C++ (STL) est dotée d’un grand nombre de fonctions intégrées qui facilitent le développement du code. Le support étendu de la bibliothèque permet aux développeurs de tirer parti des conteneurs intégrés, des hashmaps, des heaps et d’autres fonctions pour écrire des programmes plus efficaces.

 

L’incroyable rapidité du C++ est l’une des principales raisons de sa popularité actuelle. Le C++ est couramment utilisé dans les applications à faible latence, car sa compilation et son exécution sont nettement plus rapides que celles des autres langages de programmation polyvalents.

 

 

Quels sont les avantages de C++ ?

C++ : Performances

Le C++ est l’un des langages les plus rapides et les plus prévisibles du marché. Il n’est concurrencé que par d’autres langages de programmation de bas niveau comme Rust.

 

C++ : Plus proche du hardware

Contrairement à des langages comme Python et JavaScript, le C++ est beaucoup plus proche du hardware. Par conséquent, il est possible de l’utiliser facilement pour les systèmes embarqués qui ont de petites ressources CPU.

 

C++ : Large écosystème 

Le C++ dispose d’une tonne de développeurs qui l’utilisent, l’améliorent et écrivent des bibliothèques open-source. 

 

Quels sont les inconvénients de C++ ?

 

C++ : Mémoire peu sûre

Étant donné que le C++ offre une gestion manuelle de la mémoire, il est également dangereux pour la mémoire. Cela introduit une classe spécifique de bogues appelée comportement non défini – des actions imprévisibles causées par des actions qui ne font pas partie du langage, par exemple, accéder au 10ème élément d’un tableau de 5 éléments.

 

C++ : Les grands projets peuvent être très complexes

Le C++ étant plus proche du C que des langages de haut niveau, le code est plutôt détaillé. Par conséquent, il peut être difficile pour les développeurs de s’orienter dans de grands projets.

 

C++ : Des temps de développement plus lents

Il est raisonnablement plus rapide d’utiliser des langages de haut niveau comme Java et Python pour créer des applications. Par conséquent, si les performances ne sont pas extrêmement importantes, il est plus logique de développer dans un langage de haut niveau.

 

 

Quand utiliser le C++ ?

C++ : Gaming

Le développement de jeux a été un domaine d’application majeur du C++. Le langage permet de contourner les goulots d’étranglement en matière de performances, tels que l’allocation de mémoire. Il permet de structurer les zones de données et de gérer la mémoire. Il permet la programmation procédurale pour les opérations intensives du CPU, ce qui le rend assez rapide, et il offre un meilleur contrôle sur le matériel. De nombreux moteurs de jeux sont écrits en C++.

 

C++ : Systèmes embarqués

Le C++ est largement présent dans les systèmes embarqués. Il existe une demande massive d’ingénieurs en systèmes embarqués compétents en C++. Les domaines comprennent les logiciels automobiles, les logiciels de contrôle de vol, le contrôle des fusées, les moteurs marins, le contrôle des éoliennes, la tomographie par ordinateur et l’instrumentation scientifique. De nombreux équipements médicaux de pointe, tels que les machines IRM, utilisent C++ pour le scriptage de leurs logiciels. Le C++ fait également partie des applications d’ingénierie, telles que les systèmes CAD/CAM haut de gamme.

 

C++ : Enseignement et recherche

Le langage de programmation C++ est également largement utilisé pour l’enseignement. Il constitue une excellente option pour l’enseignement de concepts de base ou avancés. Par exemple, la sécurité des types, la gestion des ressources et les invariants peuvent être enseignés avec C++. Les trois principes de la programmation orientée objet – encapsulation, héritage et polymorphisme – peuvent être enseignés en C++, tout comme les modèles de classes, les hiérarchies de classes et les modèles de conception. Le C++ est également idéal pour la démonstration d’algorithmes avancés.

 

 

C++ vs C

Comme nous l’avons déjà dit, ces langages sont assez similaires. Le C++ est un sur-ensemble du C, ce qui signifie que c’est du C avec des fonctionnalités supplémentaires. Par conséquent, tout programme C valide est un programme C++ valide. Alors pourquoi les développeurs ne choisiraient-ils pas d’utiliser C++ plutôt que C ? Il y a plusieurs raisons.

 

Le C est encore plus performant que le C++. Alors que le C++ est construit autour d’abstractions très efficaces, l’utilisation de la fonctionnalité supplémentaire fournie par le C++ peut être préjudiciable aux performances. Par conséquent, pour tirer le meilleur parti des performances d’un appareil IoT, on choisira d’utiliser le C.

 

 

C++ est un langage puissant et en constante évolution qui a contribué et continue de contribuer à créer les bases de l’informatique telle que nous la connaissons. Avec sa prochaine mise à jour prévue pour 2023, une communauté massive de développeurs et une énorme base de connaissances – sans parler des meilleures pratiques, des bibliothèques externes, des composants et des outils qui prendraient des décennies à mûrir dans des langages plus récents – le C++ est trop ancré dans l’informatique moderne pour disparaître.

 

Voir nos offres en C++

Date de publication : 12 octobre 2021