×
Symfony vs Laravel : quel framework utiliser ?

Symfony vs Laravel : quel framework utiliser ?

Conseils, Emploi & Tech

Accueil > Blog > Conseils, Emploi & Tech > Symfony vs Laravel : quel framework utiliser ?

Lorsqu’il s’agit de créer des applications Web, les développeurs PHP préfèrent souvent utiliser un framework de développement. L’utilisation d’un framework dans le développement d’applications facilite grandement la gestion des choses avec un codage minimal. Les frameworks basés sur PHP disposent également de normes de codage qui recommandent le meilleur style, les meilleures pratiques et méthodologies de codage. Étant donné qu’un framework constitue une base solide pour un projet, il faut le choisir judicieusement. Un large éventail d’options est disponible sur le marché des frameworks PHP, notamment Laravel, Symfony, Zend Framework, CakePHP, CodeIgniter, Slim Framework, Phalcon, Yii, Silex, Kohana, li3, PHPixie, Nette, FuelPHP, Fat Free Framework, PRADO, PureMVC, Aura, Nova Framework (anciennement Simple MVC Framework) et Flight. 

 

 

Qu’est ce que le PHP ?

 

PHP est un langage de script, qui est généralement utilisé pour le développement côté serveur. L’acronyme de PHP est Hypertext Preprocessor. 

 

Il offre un code réutilisable et une base concrète pour construire des applications web. Comme le code est propre du côté développement PHP, il en résulte un site plus stable pour les utilisateurs. Cela permet d’améliorer la productivité. Les développeurs disposent d’un code plus propre avec l’aide de MVC (model-view-controller). Il assure la séparation de la logique et de l’apparence des applications web.

 

 

Pourquoi utiliser un framework PHP ?

 

Un framework PHP aide à réaliser le développement plus rapidement. Les plateformes de développement PHP fournissent des opérations CRUD qui permettent aux développeurs de créer, lire, mettre à jour et supprimer facilement des codes.

 

L’architecture MVC permet au développeur de diviser une application Web en modèles, contrôleurs et vues.

 

Les frameworks fonctionnent comme un charme quand on parle de la sécurité de l’application web. Ils les préservent du fléau commun de la sécurité.

 

L’avantage le plus essentiel de l’utilisation du framework PHP est qu’il est open-source et gratuit pour tous. Cela en fait un choix rentable pour les entreprises.

 

Les frameworks permettent de mieux sécuriser l’application web contre les fléaux courants en matière de sécurité.

 

 

Comment déterminer le meilleur framework PHP à utiliser pour son projet ?

 

Quel est le secteur visé pour ce projet ?

Un site e-commerce et un blog n’auront pas les mêmes besoins.

 

La documentation est-elle disponible ?

La documentation joue un rôle important dans la compréhension du code source afin de développer une application sans faille pour le client.

 

Le support de développement est-il disponible pour le framework choisi ?

Une application sans support de développement actif, nécessitera plus de travail. Il faudra recoder l’application pour un nouveau framework ou assurer soi même la maintenance du framework. 

Il est toujours avantageux de choisir le framework qui offre le soutien de la communauté. En particulier, au cours de la phase initiale du processus de développement d’un site Web, les développeurs ont besoin d’une recherche et d’un soutien appropriés.

 

 

Qu’est ce que le framework Laravel ?

 

Laravel est un framework open-source qui suit un modèle de conception modèle-vue-contrôleur. Il réutilise les composants existants de différents frameworks pour créer une application Web. Il comprend également les fonctionnalités de base de frameworks PHP tels que Yii, CodeIgniter ou Ruby on Rails. Il est apprécié pour son approche simple du codage et sa réduction du temps de développement, ce qui est idéal pour développer une application PHP simple.

 

 

Qu’est ce que le framework Symfony ?

 

Symfony est un framework qui se base également sur des projets PHP open-source comme Propel, Doctrine, PHPUnit, Twig et Swift Mailer. Il dispose de ses propres composants comme Symfony YAML, Symfony Event Dispatcher, Symfony Dependency Injector, et Symfony Templating. Depuis 2005, Symfony s’est imposé comme un framework de plus en plus fiable et mature. Il est principalement utilisé pour les projets d’entreprise complexes.

 

 

Laravel vs Symfony : Quelles différences ?

 

Symfony et Laravel sont tous deux des frameworks PHP utilisés pour accélérer le processus de développement d’une application Web.

 

 

Laravel vs Symfony : Langage de programmation

 

Symfony est écrit dans un code universel, c’est-à-dire, communément appelé « PHP commun ». Il existe quelques bases fondamentales sur lesquelles le langage du framework s’appuie. De la même manière, Laravel utilise les mêmes méthodes et traits. Cela permet de raccourcir le code et de modifier le comportement de l’application web.

 

 

Laravel vs Symfony : Accessibilité des bases de données

 

Lorsque l’on discute de Symfony vs Laravel, on parle souvent de la base de données. Symfony utilise Doctrine, tandis que Laravel utilise Eloquent. En ayant accès à la base de données, Symfony utilise Doctrine, qui utilise la migration automatiquement.

 

Tout ce dont nous avons besoin est de définir le modèle et les champs du modèle. 

 

En ce qui concerne Laravel, il faudra connaître SQL pour accéder aux données sur Laravel. 

 

 

Laravel vs Symfony : Moteur de modèle

 

Le moteur de template utilisé par les deux frameworks est différent. Laravel utilise Blade, alors que Symfony utilise Twig. 

 

Avec Blade de Laravel, il est possible de réutiliser le code, ce qui signifie qu’il est possible d’utiliser la fonction du contrôleur dans le modèle, ce qui n’est pas le cas avec Symfony et Twig.

 

 

Laravel vs Symfony : Évolutivité et modularité

 

Lorsque l’on parle d’évolutivité et de modularité, Symfony est en tête de liste. Symfony a des composants réutilisables qui offrent une meilleure modularité. Les deux frameworks PHP, c’est-à-dire Laravel et Symfony, sont basés sur une architecture MVC. En raison de la formation des codes, Symfony est considérablement une meilleure option pour les projets complexes et de grande envergure.

 

 

Laravel vs Symfony : Authentification

 

Grâce au système d’authentification intégré, Laravel permet au code d’authentifier plus facilement l’utilisateur qui atteste être le même ou pas. Mais avec Symfony, ce n’est pas le cas. Symfony ne vient pas avec un système d’authentification simplifié comme Laravel, mais il a un système d’authentification personnalisé qui rend les choses un peu difficiles.

 

 

Laravel vs Symfony : Support de la base de données

 

Le support de la base de données est une source essentielle pour que tout se passe bien. Les données collectées par le site Web doivent être organisées dans un format prédéfini, sans qu’il soit nécessaire de filtrer les données à des fins de marketing ou pour répondre à d’autres besoins.

 

Lavarel utilise les supports de base de données tels que SQLite, MySQL, PostgreSQL, Redis, Microsoft BI, MongoDB. En comparaison, Symfony est également soutenu par un support de base de données statique qui comprend Microsoft BI, MySQL, NoSQL, PostgreSQL, CouchDB, DynamoDB, MongoDB, MemcacheDB, GraphDB Membase, GemFire, Oracle.

 

 

Laravel vs Symfony : Formulaires et validateurs

 

Ce sont les deux méthodes d’identification standard utilisées par les frameworks PHP. 

 

Avec Laravel, la validation est classée en deux catégories, elle peut être effectuée dans un formulaire ou par une demande de validation manuelle. Il est possible de valider un modèle en utilisant la même logique de validation sur plusieurs formulaires dans lesquels l’objet est créé ou modifié.

 

Avec Symfony, il est difficile de valider le même modèle de plusieurs façons. 

 

Il existe une autre façon d’obtenir une validation dans les deux frameworks basés sur PHP, à savoir la validation personnalisée. 

 

Pour utiliser une règle de validation qui n’est pas répertoriée dans la validation, il faudra utiliser After Validation Hook dans Laravel. 

 

Pour Symfony, il faudra créer un nouveau validateur.

 

 

Laravel vs Symfony : Cache et performance

 

Les deux frameworks mettent en cache les vues, mais Symfony met en cache les données par défaut.

 

 

Laravel vs Symfony : Outils de débogage et de développement

 

Trouver les problèmes dans une application est un travail essentiel pour un développeur. L’utilisation du meilleur support IDE, le débogage et le profilage des problèmes pour faire fonctionner l’interface transparente d’une application web sont essentiels. Symfony le fait mieux que Laravel, grâce à son panneau simplifié.

 

 

Laravel vs Symfony : Mappage relationnel d’objets

 

Les deux frameworks sont fusionnés avec la fonction ORM. L’ORM est nécessaire pour faire correspondre un objet du code à la base de données. Pour accomplir ce tremplin, il faut créer un modèle qui interagit avec une base de données.

 

 

 

Laravel vs Symfony : quel framework choisir?

 

Les deux frameworks possèdent de nombreuses fonctionnalités et outils de développement web solides et efficaces. 

 

 

Laravel vs Symfony : Projets

 

Symfony est une excellente alternative pour les applications web complexes ou les applications qui nécessitent un développement non standard avec des fonctionnalités uniques. Il peut s’agir, par exemple, d’une application d’entreprise, d’une application web de e-commerce ou d’un service de streaming musical et vidéo.

 

Laravel convient mieux à la gestion de petits projets qui nécessitent une mise en œuvre rapide. L’authentification intégrée de Laravel, la migration facile des bases de données et la configuration simple facilitent et accélèrent considérablement le développement d’applications Web.

 

 

Laravel vs Symfony : Vitesse

 

Les développeurs de logiciels qui ont une grande expertise en PHP et Symfony peuvent optimiser le framework pour des performances rapides. Les débutants risquent de ne pas réussir à mettre en œuvre toutes les options d’extensibilité et d’optimisation offertes par Symfony.

 

Le développement avec Laravel est une expérience simple et incroyablement rapide. Il dispose de nombreuses fonctionnalités auto configurées, de sorte que les développeurs web n’ont pas à le maintenir manuellement ou à le régler.

 

 

Laravel vs Symfony : Accès aux bases de données

 

La base de données Doctrine dans Symfony migre automatiquement toutes les données. Les développeurs de logiciels doivent créer des fonctions de référentiel pour accéder aux données nécessaires.

 

Avec Laravel, les développeurs web utilisent la base de données Eloquent qui exige une migration manuelle des données. Pour accéder aux données, ils doivent utiliser la syntaxe d’Eloquent qui effectue toutes les opérations CRUD (Create Read, Update, Delete) avec les bases de données.

 

 

Laravel vs Symfony : Prise en charge

 

Symfony prend en charge les langages YAML, PHP et XML. En outre, Symfony nécessite l’enregistrement d’un compte. 

 

Laravel, quant à lui, ne fonctionne qu’en PHP et ne nécessite pas d’enregistrement, car il n’a qu’un support manuel pour les fabriques et les décorateurs.

 

Voir nos offres en PHP !

Date de publication : 20 avril 2021