×
10 bonnes pratiques du développement Android

10 bonnes pratiques du développement Android

Conseils, Emploi & Tech

Accueil > Blog > Conseils, Emploi & Tech > 10 bonnes pratiques du développement Android

Le développement d’applications Android est en train de prendre d’assaut l’industrie du mobile, car de plus en plus de développeurs et d’utilisateurs gravitent vers l’exploration des possibilités infinies de cette plateforme logicielle mobile populaire. Cependant, il ne suffit pas d’apprendre à coder pour devenir un bon développeur Android. Cette vaste plateforme de développement d’applications mobiles comporte de nombreux aspects.

 

Avec plus de personnes que jamais faisant confiance aux différentes applications, les attentes sont plus élevées, et le travail de concepteur ne devient pas plus facile. Désormais, il faut non seulement être à jour, mais aussi se démarquer des autres développeurs pour laisser son empreinte sur le marché. Voici quelques bonnes pratiques à adopter pour obtenir de meilleurs résultats dans son développement.

 

 

1 – Choisir judicieusement l’architecture de son application en fonction de ses besoins et pas seulement de la tendance.

L’architecture définit l’endroit où l’application exécute sa fonctionnalité de base et comment cette fonctionnalité interagit avec des éléments comme la base de données et l’interface utilisateur.

 

Il existe de nombreuses architectures comme MVC, MVP, MVVM, MVI, Clean Architecture. Si l’une de ces architectures répond aux exigences du projet, tu pourras suivre les directives de codage standard et garder code propre, aucune architecture n’est mauvaise.

 

 

2 – Maintenir une qualité de code élevée

Nous savons tous que le codage est un art. La qualité de ton code est toujours importante. Parce que l’écriture d’un long code n’est jamais une étape intelligente, il augmente non seulement les chances d’avoir plus de bugs et consomme beaucoup de temps, et crée beaucoup de complexité.

 

Voici deux conseils pour s’en sortir :

  • Commence par étudier le code d’un expert, analyser son approche et essayer de la modifier.
  • Indique les objectifs de chaque fonction que tu utilises.

 

 

3 – Acquérir une expertise dans les deux langages – Java et Kotlin

Java est le premier langage officiel d’Android, et il continue de revêtir une grande importance et une grande pertinence dans le secteur du développement d’applications Android. Il est livré avec divers outils et bibliothèques open-source qui sont très utiles pour les développeurs. Kotlin a vu le jour pour surmonter certaines des complications et des limites de Java, afin d’améliorer l’écosystème Java dans son ensemble. Ces deux langages sont capables de fournir des services de développement d’applications Android évolutifs, robustes et flexibles.

 

 

4 – Faire attention à la conception UI/UX

La conception IU et la conception UX sont deux éléments distincts mais interdépendants du processus de développement d’applications Android. La conception UX se concentre sur tous les aspects qui influent sur le parcours de l’utilisateur, et la conception UI donne la priorité à l’esthétique et à l’aspect de l’application. Ces deux aspects sont essentiels et font partie intégrante de tout projet de développement d’applications Android réussi. Par conséquent, tu devras connaître certaines des meilleures pratiques UI/UX pour la conception Android.

 

 

5 – Comprendre les éléments internes du framework Android

Si tu es développeur Android débutant, il faudra que tu comprennes l’importance, les possibilités et la véritable nature du framework Android. Plus tu consacreras de temps à maîtriser les bases, plus ta base sera solide pour gérer des projets plus complexes par la suite. Même pour les développeurs Android expérimentés, la révision constante des principes de base Android aidera à rester plus affûté et efficace.

 

 

6 – Apprendre et utiliser Android Debug Bridge (ADB) pour déboguer son application.

ADB est un outil de ligne de commande ou un programme client-serveur qui permet de communiquer avec les systèmes d’exploitation Android. Bien que les développeurs n’utilisent pas les fonctionnalités de cet outil quotidiennement, on peut  faciliter de nombreuses expériences de développement. Il possède de nombreuses fonctionnalités, comme la possibilité d’ajouter ou de supprimer des fichiers/données de son appareil Android et adresser des tas de données cachées en quelques clics sur son ordinateur. Les développeurs utilisent ces outils pour tester et apporter des modifications aux appareils Android.

 

 

7 -Fournir une sécurité optimale

Quel que soit le type d’application que tu a l’intention de créer, la sécurité doit absolument être ta priorité. Les cloud de sécurité sont l’un des éléments les plus négligés car il s’agit non seulement d’un concept vaste, mais aussi d’un concept imparfait. Tes applications contiendront des tonnes de données et d’informations sensibles de tes utilisateurs. En fonction de l’application que tu développes, tu pourras avoir des informations de paiement, des informations cruciales comme l’adresse du domicile, le numéro de téléphone, et bien d’autres choses encore fournies par l’utilisateur. Les utilisateurs hésiteront à te fournir des informations si ton application n’est pas sécurisée.

 

En tant que développeur, il est donc de ton devoir de prendre des mesures et d’utiliser des cryptages et d’autres tactiques comme l’authentification à deux facteurs (2FA), pour protéger les informations sensibles.

 

 

8 – Apprendre à utiliser la documentation Android

Android est un concept très vaste, et il n’est pas réaliste d’imaginer que tu maîtrises tous les concepts et techniques. Et lorsqu’il s’agit de programmer ou de créer une application, rien ne peut t’aider si ce n’est la documentation de la stack. Il est important d’apprendre à utiliser, à lire et à comprendre la documentation d’Android.

 

 

9 – Opter pour une mise en page sélective et réutiliser les mises en page avec la balise <include/>.

Qu’il s’agisse d’un site web ou d’une application, il faudra choisir une mise en page avant de développer ton projet. Mais avant de choisir une mise en page, tu devras comprendre comment l’interface utilisateur du projet est créée. Ainsi, lorsqu’on parle de mises en page, on pense à ConstraintLayout, LinearLayout, RelativeLayout, FrameLayout, CoordinatorLayout.  Parmi toutes ces mises en page, tu devras faire une analyse de performance pour certaines d’entre elles avant de commencer. Si tu as une partie de ton XML qui est réutilisée et que tu veux éviter la réplication du code dans différents layouts. Il suffit d’ajouter des <include/> en les extrayant dans un layout séparé.

 

 

10 – Toujours avoir un projet Android Playground

Un projet playground peut être n’importe quel projet Android non commercial aléatoire où tu pourras expérimenter et essayer de nouvelles et différentes tactiques de développement et de conception d’applications Android pour voir comment cela affecte le projet. Le fait d’avoir un projet playground te permet d’avoir une compréhension plus proche de la réalité et pratique des implications des dernières tendances d’Android, au lieu de te contenter de lire les documents et les API.

 

Voici aussi un article sur les erreurs de base à éviter en développement Android !

 

Voir nos offres en Android !

Date de publication : 31 août 2021